Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 05 juin 2015

"Noyaux tu ôteras, temps et goût tu gâcheras !!! »

 "Cerises d'amour, aux robes pareilles,

Tombant sous la feuille en gouttes de sang!... »

J.B Clement

image.jpg

 

"Espiègle ! j’ai bien vu tout ce que vous faisiez,

Ce matin, dans le champ planté de cerisiers

Où seule vous étiez, nu-tête, en robe blanche.

Caché par le taillis, j’observais. Une branche,

Lourde sous les fruits mûrs, vous barrait le chemin

Et se trouvait à la hauteur de votre main.

Or, vous avez cueilli des cerises vermeilles,

Coquette ! et les avez mises à vos oreilles,

Tandis qu’un vent léger dans vos boucles jouait..."

F. Coppée  

image.jpg

 

"Noyaux tu ôteras, temps et goût tu gâcheras !!! »

image.jpg

 

14:01 Publié dans Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 31 mai 2015

Bonne fête aux mamans.

image.jpg

Ô toi, dont les soins prévoyants, 

Dans les sentiers de cette vie

 Dirigent mes pas nonchalants, 

Ma mère, à toi je me confie. 

Des écueils d’un monde trompeur

 Écarte ma faible nacelle. 

Je veux devoir tout mon bonheur 

A la tendresse maternelle.

 

A ma mère 

[ Alfred de Musset ]

 

12:59 Publié dans Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 30 mai 2015

"Délaisse les grandes routes, prends les sentiers." Pythagore

 

image.jpg

"Nous étions, elle et moi, dans cet avril charmant 

De l'amour qui commence en éblouissement. 

Ô souvenirs ! ô temps ! heures évanouies ! 

Nous allions, le coeur plein d'extases inouïes, 

Ensemble dans les bois, et la main dans la main. 

Pour prendre le sentier nous quittions le chemin,

 Nous quittions le sentier pour marcher dans les herbes. 

Le ciel resplendissait dans ses regards superbes ;

Elle disait : Je t'aime ! et je me sentais dieu."

 

Au bois [ Victor Hugo ]

image.jpg

  

"Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :

Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :

Mais l’amour infini me montera dans l’âme,

Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la Nature, — heureux comme avec une femme."

 

Arthur Rimbaud - Poésies

image.jpg

 

15:24 Publié dans Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 20 mai 2015

Tartines

 

image.jpg

 

"Tiens toi à distance de celui qui n'aime pas le pain et le rire d'un enfant " proverbe Suisse

 

image.jpg

 

"Les servantes faisaient le pain pour les dimanches,

Avec le meilleur lait, avec le meilleur grain,

Le front courbé, le coude en pointe hors des manches,

La sueur les mouillant et coulant au pétrin.

 

Leurs mains, leurs doigts, leur corps entier fumait de hâte,

Leur gorge remuait dans les corsages pleins. 

Leurs deux poings monstrueux pataugeaient dans la pâte 

Et la moulaient en ronds comme la chair des seins. 

 

Le bois brûlé se fendillait en braises rouges 

Et deux par deux, du bout d'une planche, les gouges 

Dans le ventreJ'ai  des fours engouffraient les pains mous.

 

Et les flammes, par les gueules s'ouvrant passage, 

Comme une meute énorme et chaude de chiens roux, 

 Sautaient en rugissant leur mordre le visage."

 E. Verhaeren 

 

image.jpg

 

"– .....ma gourmandise remonte à des origines rustiques, car c’était une tourte de pain bis de douze livres, à grosse écorce, la mie d’un gris de lin, serré, égale, fleurant le seigle frais, et une motte de beurre battu de la veille au soir, qui pleurait encore son petit lait sous le couteau, du beurre périssable, point centrifugé, du beurre pressé à la main, rance deux jours après, aussi parfumé, aussi éphémère qu’une fleur, du beurre de luxe …

– Quoi, une tartine de beurre !

– Vous l’avez dit. Mais parfaite. ».     Colette

 

image.jpg

vendredi, 01 mai 2015

Du bonheur, du bonheur. En voici, en voila !

Le muguet

 

Cloches naïves du muguet,

Carillonnez ! car voici Mai !

 

image.jpg

Sous une averse de lumière,

Les arbres chantent au verger,

Et les graines du potager

Sortent en riant de la terre.

 

Carillonnez ! car voici Mai !

Cloches naïves du muguet !

 

image.jpg

Les yeux brillants, l'âme légère,

Les fillettes s'en vont au bois

Rejoindre les fées qui, déjà,

Dansent en rond sur la bruyère.

 

Carillonnez ! car voici Mai !

Cloches naïves du muguet !

 

image.jpg

Maurice CARÊME 

(1899-1978)

09:39 Publié dans Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 26 janvier 2015

" le gris du ciel du Nord...

"Le gris du ciel du Nord dans mon âme est resté; 

Je l'ai cherché dans l'eau, dans les yeux, dans la perle; 

 

image.jpg

 

Gris indéfinissable et comme velouté, 

Gris pâle d'une mer d'octobre qui déferle, 

Gris de pierre d'un vieux cimetière fermé. 

 

image.jpg

 D'où venait-il, ce gris par-dessus mon enfance 

Qui se mirait dans le ciel inanimé ? 

Il était la couleur sensible du silence 

Et le prolongement des tours grises dans l'air. ....

  ....Ah ! ces ciels gris, couleur d'une cloche qui tinte, 

Dont maintenant et pour toujours ma vie est teinte ! 

Et, pour moudre ces ciels, tournait quelque moulin ! "

(Georges Rodenbach, Les Vies encloses, 1896) 

 

image.jpg

 

 

 

12:23 Publié dans Ch´ti, Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 25 janvier 2015

Pie dans la ferme, neige à court terme.

Le sol trempé se gerce aux froidures premières,

La neige blanche essaime au loin ses duvets blancs,
Et met, au bord des toits et des chaumes branlants,
Des coussinets de laine irisés de lumières.

E.Verhaeren

image.jpg

 

Le cuisinier plume les oies
Ah! tombe neige
Tombe et que n’ai-je
Ma bien-aimée entre mes bras

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

image.jpg

 

mardi, 23 décembre 2014

Y'aura t- il de la neige à Noël ?

 

image.jpg

 

"La neige au chaume coud ses franges,

Mais sur le toit s’ouvre le ciel,

Et, tout en blanc, le chœur des anges

Chante aux bergers: Noël ! Noël !"

Théophile Gautier — Émaux et Camées Noël  

 

image.jpg


"Qu'est-ce que la neige ? Un peu de froid, beaucoup d'enfance." C. Bobin

 

image.jpg

 

jeudi, 18 décembre 2014

Les yeux....Bleus ou noirs ,tous aimés ,tous beaux...

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,

Des yeux sans nombre ont vu l'aurore ;

ils dorment au fond des tombeaux,

Et le soleil se lève encore.

 

image.jpg

 

Les nuits, plus douces que les jours,

Ont enchanté des yeux sans nombre ;

Les étoiles brillent toujours,

Et les yeux sont remplis d'ombre.

 

image.jpg

 

Oh! Qu'ils aient perdu le regard, 

Non, non, cela n'est pas possible!

Ils se sont tournés quelque part,

Vers ce qu'on nomme l'invisible;

 

image.jpg

Et comme les astres penchants

Nous quittent, mais au ciel demeurent,

Les prunelles ont leurs couchants,

Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent :

 

image.jpg

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux

Ouverts à quelque immense aurore ,

De l'autre côté des tombeaux,

Les yeux qu'on ferme voient encore.

                                                                       Sully Prud'homme

 

image.jpg