Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 janvier 2015

" le gris du ciel du Nord...

"Le gris du ciel du Nord dans mon âme est resté; 

Je l'ai cherché dans l'eau, dans les yeux, dans la perle; 

 

image.jpg

 

Gris indéfinissable et comme velouté, 

Gris pâle d'une mer d'octobre qui déferle, 

Gris de pierre d'un vieux cimetière fermé. 

 

image.jpg

 D'où venait-il, ce gris par-dessus mon enfance 

Qui se mirait dans le ciel inanimé ? 

Il était la couleur sensible du silence 

Et le prolongement des tours grises dans l'air. ....

  ....Ah ! ces ciels gris, couleur d'une cloche qui tinte, 

Dont maintenant et pour toujours ma vie est teinte ! 

Et, pour moudre ces ciels, tournait quelque moulin ! "

(Georges Rodenbach, Les Vies encloses, 1896) 

 

image.jpg

 

 

 

12:23 Publié dans Ch´ti, Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 17 janvier 2015

Qu'est ce qu'on lave avec la wassingue et le sinliche ?

... C'est l'aterre  ( on lave aterre = le sol)

explication pour les non chéri

Sinliche : Produit nettoyant -vient d une marque de savon qui a eu cours apres la guerre, qui s'appelait Sunlight

qu'on utilise avec la wassingue ( serpillère : vient sans doute de l'anglais washing

image.jpg

proverbes 

" Eul lanque  d'eune femme et l' queue d'un quien, cha berloque toudis 

La langue d'une femme et la queue d'un chien, ça remue tout le temps 

 

 

image.jpg

" Si te veux aller loin, graisse  eul chaîne eud t'in vélo " 

image.jpg

les ch'tis sont des  poètes        trouvé sur le site histoires-de-chtis.com

 

sapin tout nu mis such' trottoir en attindant ché poubelleux........

 boules et guirlantes ringées dins ché boites, direction ch' grenier pour presque eune année 

 rois mages arrivés, crèche ringée pas longtimps après , parel direction grenier 

 fève trouvée, couronne attribuée .............

 gui et houx offerts , accrochés au d' sus del porte d' intrée ...

 reste cor eune odeur lancinante, bin agréape, l' odeur des jacinthes qu in a archu en ce début d' mo d' janvier 

 rin qu al' sintir , j'arvo ché fleurs, sul' toile cirée....

 

image.jpg

17:04 Publié dans Ch´ti | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 07 septembre 2014

L’meilleux bradeux d’ Lille ( c'est ce week end)

L’meilleux bradeux d’ Lille
Après l’brad’rie d’ Lille, trois bradeux discutent in buvant un jus d’ houblon.
. -Ch’t’année, ch’est mi l’meilleux bradeux d’ Lille, j’ai vindu un viux dixe 33 tours à un sourd.
. -Mi, qui li répond l’deuxième, J’sus meilleux bradeux qu’ti, j’ai réussi à vinte inne viele télé noire et blanque à un avule. (aveugle)
. -Et bin mi qui dit t l’trosième, j’vous interre tous les deux, j’ai vindu un coucou à un Suisse ! !
. -Et alorse, ti, t’as pas fait miux qu’nous autes, aveu tin coucou ! ! Quest c’qui a drôle à cha, leu arflouquent les deux autes ? ?
. - Nan, mais, mi, j’ai même réussi à li vinte les graines avec, alorsse ? ? ?

image.jpg




La braderie de Lille est à l'origine une simple foire, qui a commencé à se transformer en vide-grenier lorsque les domestiques ont obtenu le droit de vendre des objets usagés (vêtements et objets) de leurs mâitres entre le coucher et le lever du soleil, et ceci, une fois dans l'année.

image.jpg

Watteau braderie de Lille

image.jpg

Aujourd'hui

Le mot « braderie » proviendrait du flamand « braaden », qui signifie « rôtir ». En effet durant la braderie, de nombreux marchands faisaient rôtir viandes et harengs pour les servir aux participants.
La moule aurait supplanté la volaille, en raison d’une maladie qui aurait temporairement fait disparaître le poulet.
Comme le poulet, les moules sont une denrée bon marché, de cuisson rapide et qui se déguste avec les doigts ce qui correspond à la dimension populaire de l’événement !

image.jpg



Il existe une autre version disant que le mot « braderie » proviendrait de l'espagnol « barato » qui signifie « pas cher »
La braderie de Lille , histoire et origine. Guide ville de Lille

image.jpg






14:16 Publié dans Ch´ti | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 04 mars 2014

Ch´ti un jour, ch´ ti....

TOUJOURS
"Ceux qui n'ont pas d'accent, je ne puis que les plaindre!
Emporter de chez soi les accents familiers,
C'est emporter un peu sa terre à ses souliers,
Emporter son accent d'Auvergne ou de Bretagne,
C'est emporter un peu sa lande ou sa montagne!
Lorsque, loin du pays, le cœur gros, on s'enfuit,
L'accent? Mais c'est un peu le pays qui vous suit!
C'est un peu, cet accent, invisible bagage,
Le parler de chez soi qu'on emporte en voyage!
Fernandel

Pour ceux que je connais et qui s'intéressent à quelques mots de patois de mon pays..
Voici quelques mots de base pour pas avoir l'air trop babache
Le premier, bien sûr ,qui a inspiré face book.
BOUQUE : bouche

image.jpg


Cette phrase a bercé notre enfance car mon frère et moi avions tendance à être de gros
BÉARDS : qui regarde fixement

image.jpg


En parlant de mon frère qui, petit , disait toujours non , on le jugeait peu
AMITEUX : aimable

image.jpg


Il s'entendait parfois dire
Armonte eut MARONNE : remonte ton pantalon , tu vas marcher din l' BERDOULE : boue
S'en fichait.
Il était FIN BÉNACHE : tout content .

image.jpg


Chaque matin ,nous avions droit à la fameuse cuillère d'huile d'olive qui ferait de nous de beaux adultes forts et sains .
Une cuillère (à soupe) et un gros bol de Banania pour faire passer le tout . Il fallait avoir le cœur bien accroché. Un cauchemar

image.jpg


image.jpg


Parfois, à mon grand soulagement , ma mère oubliait . Répit de courte durée car le traître de frère réclamait l'infâme breuvage. Pas de sa faute : il n'avait pas de NAQUE : il ne sentait rien
Il n'était pas NAQU'CIEUX comme certains

image.jpg


Si j'avais pu faire À´M MOTE : à mon idée, à ma façon , je l'aurais étripé , j' étais déjà une
MAGUETTE

image.jpg


En représailles je lui MUCHAIS :cachais ses jouets
Pire je les lui MACHUQUAIS : abimais
Résultat je recevais une TORGNOLLE : tout le monde connaît .
A cette époque les mères n'attendaient pas les pères pour régler les problèmes ( la mienne, du moins. )

image.jpg



Tous les enfants n'étaient pas des petits BRADÉS : gâtés
Je BERDENNAIS : marmonnais " j'vais me venger "
Finalement tout revenait dans l'ordre parce que personne ne voulait l'AKATER: acheter

image.jpg



Il va sans dire que ce billet est pure fiction........quoique.

Un petit dicton pour mon cousin de Leers (sans traduction car il est des nôôôtres.)
Quant in d'vient viux si in a pas d'mau à sn'orelle, in a du mau à s'nortel:

image.jpg