Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 30 mai 2015

"Délaisse les grandes routes, prends les sentiers." Pythagore

 

image.jpg

"Nous étions, elle et moi, dans cet avril charmant 

De l'amour qui commence en éblouissement. 

Ô souvenirs ! ô temps ! heures évanouies ! 

Nous allions, le coeur plein d'extases inouïes, 

Ensemble dans les bois, et la main dans la main. 

Pour prendre le sentier nous quittions le chemin,

 Nous quittions le sentier pour marcher dans les herbes. 

Le ciel resplendissait dans ses regards superbes ;

Elle disait : Je t'aime ! et je me sentais dieu."

 

Au bois [ Victor Hugo ]

image.jpg

  

"Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,

Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :

Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.

Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

 

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :

Mais l’amour infini me montera dans l’âme,

Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,

Par la Nature, — heureux comme avec une femme."

 

Arthur Rimbaud - Poésies

image.jpg

 

15:24 Publié dans Poemes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.